Préparer votre corps à concevoir en 7 étapes.

7 étapes pour préparer son corps à concevoir

Avant de démarrer son projet bébé, il est bon de se demander comment on peut préparer son corps à concevoir. Quand nous avions pris la décision d’avoir un deuxième enfant, nous avons suivi le chemin « traditionnel ».

C’est-à-dire :

  •  Visite chez le gynécologue pour en parler,
  • Arrêt de la prise de contraception
  • Et une prise de sang pour confirmer que tout va bien (comme par exemple le contrôle de la thyroïde, taux de sucre etc).

En effet, faut entre autres que l’équilibre hormonal soit en ordre sinon c’est là que les problèmes peuvent survenir (comme par exemple avoir des cycles irréguliers).

Même si mentalement j’étais prête mais est-ce que mon corps l’était ? Voyons ensemble quelles sont les étapes nécessaires pour commencer à préparer son corps à concevoir.

Quelles étapes pour préparer son corps à concevoir?

Il est très facile de rêver de bébé dans ses bras et d’imaginer sa nouvelle de vie de future maman mais il me manquait une chose importante. Comme tout nouveau projet, il faut s’y préparer…

En faisant mes nombreuses recherches sur le web, j’avais découvert qu’ils existaient des étapes importantes pour faciliter la conception et améliorer mon système reproductif. Les pères peuvent bien entendu y participer. A deux, c’est beaucoup plus motivant.

Concrètement, que pouvez-vous faire pour aider votre corps à concevoir naturellement ?

Je vais vous partager mes 7 étapes pour vous préparer à concevoir naturellement :

1.      Rendre visite à son gynécologue

Bien évidemment, la toute première chose à faire est d’aller voir Mr ou Mme gynécologue pour un entretien prénatal et une visite de contrôle. Si possible, obtenez un examen pelvien complet et des seins avant d’essayer d’avoir un bébé. Cela aidera à identifier et à résoudre tous les problèmes potentiels. Il est préférable de savoir s’il y a des problèmes avant de tomber enceinte, afin qu’ils puissent être pris en charge avant la grossesse. Il est plus difficile de traiter certains problèmes de santé pendant la grossesse tels que certaines infections ou déséquilibres hormonaux. Grâce à cette visite, il ou elle vous prescrira un complexe vitaminé prénatal que vous pourrez commencer directement. Cela vous amène à l’étape 2 :

2.      Prendre un complément alimentaire prénatal

A l’heure actuelle, on conseille énormément les compléments alimentaires à prendre pendant la phase de conception. Une des vitamines les plus plébiscitées est la Vitamine B9 ou acide folique/folate car elle réduirait le risque de malformations du système nerveux tels que le spina bifida. Pour découvrir les bénéfices de la Vit B9, je vous encourage à lire cet article ICI.

Mais, il existe d’autres vitamines qui peuvent être absents du régime alimentaire. Pourquoi ? Car notre alimentation est appauvrie en nutriments essentiels et ce pour différentes raisons telles que les cultures intensives, alimentation trop industrialisée etc. Les experts s’accordent à dire que les femmes qui essaient de concevoir devraient se préparer à la grossesse en prenant un complexe de vitamines et minéraux spécifiques pour couvrir les besoins que cette période de préparation demande. Cependant, tous les produits existants sur le marché ne sont pas égaux et donc veillez toujours à vous faire conseiller par un professionnel de santé (mes préférés sont les homéopathes et/ou naturopathes) ou par votre pharmacien par exemple.

Dans le monde entier, des carences nutritionnelles telles que le manque d’acide folique reste la principale cause de troubles du développement évitables chez les bébés. Une vitamine prénatale complète vous assurera d’obtenir les nutriments nécessaires à votre grossesse. Cela ne signifie pas pour autant que vous n’avez pas besoin de bien manger. Une vitamine prénatale comble les lacunes nutritionnelles pour vous permettre d’atteindre les niveaux nutritionnels complets requis pour la future grossesse.

3.      Apprendre à s’alimenter sainement !

Commencez par mieux manger. Ah facile à dire mais en pratique qu’est-ce que cela veut dire ? Ce que vous mangez ne sert pas uniquement à mettre de la nourriture dans votre estomac vide mais votre corps devra aussi former votre futur bébé. On nous répète sans cesse qu’il faut manger 5 fruits et légumes par jour. Choisissez-les de préférence d’origine biologique et pensez à varier au maximum et à suivre les saisons si vous le pouvez.

Voici une petite liste pour vous aider à manger sainement et préparer votre corps à concevoir un bébé en bonne santé :

  •  Optez pour des céréales complètes et de préférence non transformées (ex : quinoa, riz complet, millet, sarrasin, pâtes complètes, petit-épeautre etc.)
  • Produits laitiers issus de vaches qui se sont alimentés d’herbe
  • Evitez les poissons issus d’élevage car élevés aux farines industrielles et aux antibiotiques
  • Choisir des poissons péchés selon les labels MSC, ASC si possible
  • Rajoutez à chaque repas légumes/fruits biologiques
  • Préférez les fruits au moment du snack de 10h ou 16h au lieu de produits industriels
  • Choisir de la viande issue de ferme locale et en circuit court et qui s’alimente d’herbe
  • Evitez les sucres raffinés, les sodas et les jus fruits industriels
  • Boire beaucoup d’eau

De manière générale, j’ai évité comme je pouvais les produits trop transformés, trop sucrés et trop gras. Je continue à privilégier les circuits courts et si possible d’origine biologiques.

 4.      La détox fertilité

Avec le temps, notre corps a accumulé toutes sortes de toxines provenant de la pollution, de certains cosmétiques, de plastique, des métaux lourds trouvés dans les poissons, etc. Malgré que notre corps ait la fabuleuse capacité de se régénérer et donc à éliminer certaines toxines naturellement, certaines sont stockées dans notre foie, nos reins et ailleurs. Malheureusement au moment de la grossesse et de l’allaitement, certaines de ces toxines peuvent migrer directement chez bébé.

C’est pourquoi il est important de détoxifier son corps avant la conception et l’allaitement.

Changer, améliorer notre façon de s’alimenter est déjà une première étape de ce nettoyage. On peut également y ajouter des plantes spécifiques à boire en infusion. Il est préférable de choisir des plantes qui vont focaliser sur la détoxication du foie et des adipocytes, tout en préservant la santé utérine en vue de la future implantation de l’embryon.

5.      Faire de l’exercice

Là aussi, se préparer à concevoir passe par faire un peu de sport. Car le sprot favorise deux voies de désintoxication naturelles : la sueur et la circulation. Outre les bienfaits d’un exercice physique régulier sur le nettoyage, la grossesse et le travail nécessitent une force différente de celle des autres moments de votre vie. Pour que votre corps soit en forme en vue d’une grossesse, les femmes qui essaient de concevoir ont besoin de faire de l’exercice régulièrement à un niveau modéré, 30 minutes par jour, 3 fois par semaine, avec 2 séances de musculation de 30 minutes. Certains jours peuvent inclure une à deux séances de yoga pendant une heure par exemple.

D’autres exemples pour tonifier son corps et se préparer à bébé :

  • Marche rapide 5 fois par semaine pendant 30 minutes à 1 heure
  • 2-3 séances d’une heure de yoga spécial fertilité
  • Faire de la danse
  • Zumba, 2-3 fois par semaine
  • Aérobic, 2-3 fois par semaine
  • Faire du vélo tranquillement
  • Jogging léger
  • Mini – Trampoline
  • Nager

En tout cas, faites-vous plaisir avant tout en faisant ce qu’il vous plaît. Si vous bougez déjà un peu, dites-vous que c’est déjà mieux que pas du tout.

6.      Eliminer les mauvaises habitudes

Alcool, cigarette et caféine ont prouvé leurs effets négatifs sur la fertilité et qu’il fallait donc les arrêter quand on envisage d’être enceinte.

De plus, ce ne sont que de mauvaises habitudes. Ce n’est pas comme si vous ne le saviez pas, mais il serait néanmoins préférable de travailler pour les éliminer avant d’essayer d’avoir un bébé. Cela vous facilitera la vie une fois enceinte. De plus, les éliminer maintenant peut même augmenter vos chances de conception. Des études montrent que tous ces facteurs peuvent provoquer un déséquilibre hormonal, une faible réponse au stress et même retarder l’ovulation. Abandonnez donc ces mauvaises habitudes dès que vous le pouvez. Vous serez contentes de l’avoir fait !

7.      Réduire le stress et être dans le calme

STOP au STRESS ! Ce fameux STRESS que j’ai également mentionné dans le guide gratuit des 10 étapes (conseil 8 à la page 5) pour augmenter votre fertilité naturellement. Si pas encore fait, vous pouvez récupérer votre copie ICI.

Nous sommes de plus en plus facilement entraînés par notre rythme de vie qui ne cesse de s’accélérer.

La réduction du stress est une chose très personnelle, mais quand le facteur stressant est la fertilité, il faut trouver des techniques spécifiques. Les femmes ou couples qui galèrent à concevoir ou qui subissent des échecs en PMA, expérimentent énormément d’anxiété.

Avez-vous pris le temps aujourd’hui de créer un espace dans lequel vous avez réduit votre fréquence cardiaque, pris une profonde respiration et vérifié votre niveau de stress ?

Sinon, c’est quelque chose qui peut grandement profiter à la santé de votre corps chaque jour. Les facteurs de stress physiques, mentaux et émotionnels peuvent tous avoir un impact négatif sur la santé. Les pratiques de gestion du stress doivent faire partie de la préparation du corps à la grossesse. Il a été démontré que les niveaux de stress élevés contribuent au déséquilibre hormonal dû à une perturbation du système endocrinien.

La grossesse peut aussi être stressante pour le corps. Avoir une pratique de gestion du stress avant la grossesse permettra de vérifier plus facilement l’état du corps tout au long de la grossesse. Une femme qui a déjà créé cette habitude avant la grossesse pourra continuer plus facilement les techniques de gestion du stress pendant la grossesse.

Que faire pour réduire son stress?

Consciemment, prenez le temps chaque jour de réduire le stress. Parmi les moyens de le réduire facilement, citons la méditation, faire de l’exercice, la prière, écrire dans votre journal, le yoga, les sorties dans la nature, le tricot (hé oui c’est un loisir qui calme !) ou tout autre forme qui vous plaira.

Mon retour d’expérience sur ses 7 étapes

Je les ai toutes intégrées à ma routine Fertilité sans m’en rendre compte. Pour nous, il a été facile d’améliorer notre alimentation car au quotidien, nous mangions déjà comme cela. J’avais quand même éliminé le gluten pendant quelques semaines pour voir quels auraient été les bénéfices sur mon corps. C’était très concluant car j’avais gagné en énergie et une clarté d’esprit impressionnante. Une peau beaucoup plus lumineuse et sans rougeur. Tout cela pour vous donner une idée de chemin à prendre mais sans pour cela vous faire paniquer en essayant de tout mettre en œuvre tout de suite. Choisissez une étape et puis l’autre, vous verrez qu’après elles seront devenues des habitudes !

Quelle étape pensez-vous être la plus facile à mettre en œuvre ?

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
 
Comment préparer son corps à concevoir naturellement en 7 étapes!

Recevez gratuitement le guide des 10 étapes pour BOOSTER sa FERTILITE naturellement.